Le retour des têtes maories à la Nouvelle Zélande

Dès son arrivée comme ministre de la culture ,Frédéric Mittérand,s’est empressé de faire voter une loi permettant aux musées de France de retourner à la Nouvelle Zélande les têtes maories qu’ils pouvaient avoir dans leurs collections. Pourquoi cet empressement à retourner ces têtes ornées de dessins symboliques dont le commerce fût interdit par la couronne britannique en 1831 ?Découvrez les tenants et aboutissants de cette affaire en lisant l’article de Thibault de Ravel d’Esclapon.

Publicités